Environnement

Récifs artificiels de pneus usagers… Marche arrière toute après 30 ans de pollution !

By on 12 mai 2015

Depuis quelques jours, tous les médias, notamment Nice-Matin , France 3 ou le Monde parlent de l’enlèvement de milliers de pneus immergés dans les années 80 à Golfe Juan pour servir de récifs artificiels.

Les Affaires Maritimes avaient lancé cette opération pour faire plaisir aux pécheurs professionnels qui se plaignaient de la baisse des stocks. On sait depuis bien longtemps que cette idée saugrenue ne fonctionne pas, les poissons n’en veulent pas ! Pire encore, ces pneus ont pollué la faune et la flore pendant des années (décomposition en hydrocarbures notamment), les armatures en fer ont cassé, libérant les pneus qui écrasent les herbiers et les coraux.

Cette expédition « test » a permis d’enlever 10% des pneus sur la zone de Golfe Juan et a nécessité un bateau de 40m équipé de 2 grues et 6 plongeurs pendant 8 jours… Et ce n’est que la face cachée de l’iceberg il y a au total 54,000 m3 à enlever dans la région, comme à Beaulieu et aussi bien d’autres « matières » qui ont été testées comme les gravats… Pourrait-on avoir une estimation du coût par les responsables ?

Quand ces mêmes personnes attaquent la petite plaisance en les traitant de pollueurs, à cause des ancres, sont-ils crédibles ? Nul besoin de réfléchir longtemps avant de s’apercevoir que la raison principale pour la plupart des actions menées depuis des années n’est pas la défense de la Mer mais d’intérêts particuliers !

TAGS
RELATED POSTS
felis tristique in vulputate, facilisis dolor libero at elementum Sed