News

Rappel : 11 janvier 2019 ENTRETIEN ENTRE LE PRÉSIDENT DE L’AARV et Mr. LE MAIRE 

By on 7 septembre 2019

SUITE L’ENTRETIEN ENTRE LE PRÉSIDENT DE L’AARV et Mr. LE MAIRE 

Notre priorité pour 2019 sera d’aider la Mairie de Villefranche pour que les ZMEL voient enfin le jour. Ce dossier ZMEL, comme l’a annoncé Mr le Maire à plusieurs reprises, est «ficelé» et accepté sur le principe, en ce qui concerne la partie administrative. En ce qui concerne la partie technique, notre association collabore étroitement avec la Mairie depuis le début. Mr le Maire a toujours fait confiance aux Associations et le 11 Janvier 2019 il a finalisé les principes de cette partie technique avec le Président de l’AARV. Nous rappelons de notre côté l’importance vitale de cette partie technique qui impacte la sécurité des biens et des personnes. Des projets de ce genre ont été réalisés ailleurs, mais aucun à l’année et en milieu ouvert. Or, même en saison, des dégâts ont été constatés ; et ce sur tous les sites. Mr le Maire en est conscient et a pris les bonnes décisions. Les voici :

  • Le Projet du Palais de la Marine ne se fera pas tout de suite, car il doit être précédé d’un nettoyage très important, long et coûteux.
  • A Rochambeau, l’AARV aurait souhaité caser (provisoirement), en plus des 30 bouées prévues, 15 bateaux mouillés habituellement aux Marinières pour procéder au nettoyage de cette zone. Mr le Maire a tranché : Il y aura 30 bouées à Rochambeau.

Ce changement de dernière heure permettra de rester en dessous de 50.000 euros, donc largement en dessous du plafond de la procédure lourde (160.000€). Nous sommes en mesure de réaliser cette précision car nous avions donné, il y a plusieurs mois (comme Mr le Maire nous l’avait demandé lors d’une réunion), des devis de moins disant complets concernant le matériel et la pose. Ces entreprises participeront bien évidemment aux appels d’offre. Le planning est le suivant :

  1. Finalisation des demandes d’AOT, avec notamment une partie technique précisée en détails.
  2. Appels d’offres
  3. Avis du conseil Municipal et acceptation «officielle» du projet complet par Mr le Préfet du Département
  4. Nettoyage des fonds (enlèvement des épaves). Les bateaux iront dans les ports en attendant
  5. Mise en place de la structure par l’entreprise sélectionnée par la commission des Appels d’offre
  6. Retour des bateaux triés sur le volet (sous l’autorité du Maire)

PRÉCISIONS: Mr le Maire, soucieux de mettre fin à l’hémorragie des bateaux s’échouant sur la côte, et donc conscient de l’importance de la partie technique pour ce projet, a fait confiance à l’AARV. Notre association a en effet un long vécu sur la zone. L’objectif final est que, ni plus ni moins, ces ZMEL soient EXEMPLAIRES. Cela implique que les appels d’offre soient réalisés de façon particulièrement réfléchie. En effet, nous savons comment se passent les appels d’offre la plupart du temps : les postulants formulent une offre globale, regroupant tous les aspects du projet, et annoncent un prix total. Le problème dans ce genre de situation est que les matériaux ne sont pas identiques, or on ne peut comparer que ce qui est comparable. Dans ce cas, ce n’est pas possible car chacun, pour «passer», va faire fi de la qualité. Nous ne pouvons l’accepter. En conséquence :

  • Les Appels d’Offre se feront par poste, et ce pour tous les postes (notamment la fournitures et la main d’œuvre)
  • Les Appels d’Offre seront donc réalisés  à partir d’un cahier des charges précis : pour chaque pièce, des critères précis seront formulés.

Mr le Maire a chargé le Président de l’AARV de définir ces critères précis pour chaque pièce. Les prétendants devront en tenir compte : tout matériel ne répondant pas à ces critères sera rejeté. Une commission des Appels d’Offre, présidée par le Maire, sera forméeLe Président de l’AARV (ou un membre de l’AARV spécialisé) fera partie de cette commission. Ce faisant, chacun pourra comparer ce qui est comparable. Afin d’aider les prétendants à l’appel d’offre, le projet technique complet pourra être consulté sur notre site (voir ci-dessous). Nous précisons qu’à la demande de Mr le Maire, l’AARV a depuis un an beaucoup travaillé sur ce projet de ZMEL. Beaucoup de changements ont eu lieu ; nous mettons ci-dessous le projet qui était prévu jusqu’à fin 2018. Ce projet ZMEL a été « allégé» par Mr le Maire tout récemment (nous pensons que c’est faute de budget suffisant) : seule la ZMEL de Rochambeau sera faîte et elle sera composée de 30 bateaux au lieu des 45 prévus. Le projet des Marinières est mis en sommeil pour l’instant. Nous mettons donc en ligne ci-dessous le projet initial, élaboré en 2018, avant donc que la décision ait été prise de réaliser une version allégée des ZMEL. Ce projet reste en effet pertinent en tous points concernant les aspects techniques liés à la réalisation de cet ouvrage. L’A.A.R.V. a réussi de son côté a obtenir des prix très attractifs, en suivant bien sûr le même cahier des charges qui sera demandé à d’autres entreprises pour les Appels d’Offre. Elle est en mesure de faire réaliser une ZMEL DE 30 bateaux à Rochambeau par des entreprises spécialisées pour une somme inférieure à 45.000€ HT (fourniture et main d’oeuvre). Nous insistons sur le fait que compte tenu de cette somme, il n’y a pas à passer par l’enquête publique : les avis administratifs favorables sont déjà donnés, il faut juste la signature de Mr le Préfet du Département.

TAGS
RELATED POSTS
ut Aenean non Lorem Praesent sem, Praesent sed id