LA PRESERVATION de l’ENVIRONNEMENT A COUTE CHER A NOTRE ASSOCIATION

Malgré notre soin à « trier » nos adhérents en leur faisant signer une charte pour respecter les fonds marins, certains passent au travers du filet

Depuis la création de l’AARV  en 2002, nous avons dû radier 3 personnes pour non-respect de l’environnement (mouillage écologique, non entretien de leur bateau, mise en place de corps morts et autres  pour s’amarrer… )

Nous n’avons pas mis longtemps à deviner leur véritable moralité, (leurs bateaux ont d’ailleurs coulé plus tard dans la Rade)

Nous avons payé cash notre devoir citoyen :

<Un procès injuste au pénal  engendré par 2 ex membres qui nous ont accusé de faire un trafic de places(?) ,de faire payer les places(?) (accusations démenties par l’enquête, mais reprise quand même par les Affaires Maritimes en nous mettant un procès au pénal sur le dos , cette accusation  les « arrangeait » ne  pouvant nous déloger légalement au T.A.  L’AARV indésirable !!!!!

<Nos bateaux de travail sabotés et coulés

*Une vedette de 7m50 en parfait état « Vedette Nav »  et entièrement agencée en travaux sous-marins pour nettoyer les fonds ,renflouer les épaves  Nettoyage  .Elle était équipée d’un moteur HB Yamaha de 150cv ,d’un compresseur de plongée Bauer ,d’une dizaine de bouteilles de plongée ,de 10 parachutes de levage , ,pompes de vidange diverses à gros débit ,groupe électrogène  ,panneaux solaires ,matériel de plongée ,outillage …sans compter l’équipement normal (guindeau, Vhf ,frigo …..)

La nuit du 5 Avril 2016 entre 23 h et 23h30 (images  de notre webcam) la vedette a été sabotée (serrure fracturée avec une cisaille laissée sur place, tuyauteries wc sectionnées et vannes ouvertes, pompe de cale fils arrachés Photo web cam

*Un semi rigide de 5 m avec moteur HB Yamaha 50cv ,boudins lacérés de coups de cutter   Semi rigide

A 23h30 la vedette et le zodiac étaient sous l’eau coque retournée

Nous nous sommes aperçus des dégâts le lendemain matin à la webcam

La solidarité des membres  et les compétences de l’AARV ont éclaté au grand jour

En  effet, le soir même la vedette était renflouée et rentrée au port, le lendemain soir plus aucune trace au fond de la catastrophe, les fonds sont propres

Nous nous serions bien volontiers passés de cette démonstration, mais nous pensons que certains devraient s’en inspirer au lieu de faire de grands discours non suivis d’effets    vedette renfloué

Nous n’avons malheureusement pas pu identifier le lâche capable de s’en prendre aux biens plutôt qu’aux personnes

Nous avons porté plainte contre X avec fortes présomptions contre le troisième radié de l’AARV , qui lui, nous avait carrément menacés en disant « si mon bateau coule ,je fais couler les bateaux de l’association « ,….fusil à harpon à l’appui !!

Comme il ne venait que très rarement son bateau a fini par couler

Bien sûr, ce n’est qu’un suspect, mais notre plainte  pour nous est vitale  (nous sommes assurés en RC et donc l’assurance ne prend en compte ni les dégâts ,ni le renflouement s’agissant d’un acte de sabotage.

Nous lançons un appel à témoin ne nous faisant pas d’illusion sur l’enquête de la police nationale qui a d’autres chats à fouetter, cette affaire ne les intéresse pas vraiment ce n’est que du matériel pour eux:

.En effet nous avons  :

– Donné le n° de téléphone de « notre » suspect n°1

– téléphoné au commissaire pour lui signaler le moment  où cette personne  était sur zone en train soi disant ….de chercher son bateau !(coulé depuis 5 mois et averti ) cela aurait permis de l’interroger ,l’accuser ou le disculper

-Nous avons dit aussi qu’à cette occasion il avait réitéré ses menaces en disant qu’il allait amener un bateau de 50.000 euros à la place de celui qui a coulé ….et qu’il n’avait pas intérêt à couler !!(Dépôt d’une main courante)

-Nous lui avons dit que les Affaires Maritimes ont déjà mis en demeure cette personne de retirer l’épave, elles ont le nom, le n° d’immatriculation ….et donc l’adresse de notre suspect.

-15 jours après  l’ »enquête »  est toujours  en stand by à la Police Nationale !

Suite à ces actes graves de vandalisme et dégradation  notre association se trouve en difficulté financière pour remettre en état le matériel de fonctionnement ,sa logistique de nettoyages des fonds de la Rade comme elle le fait depuis 10 ans

Des campagnes étaient prévues avec les élus pour apporter notre contribution et nos connaissances non négligeables dans le programme qu’il faudra bien faire avant d’installer des zones de mouillages organisées ,(on ne pourra le faire sur le cimetière marin qu’est devenu la Rade de Villefranche ).

in odio libero ut Praesent leo