Actions

Nettoyage des fonds et destruction d’épaves: il y en a qui PARLENT beaucoup… l’AARV… AGIT!

By on 9 septembre 2013

Comme nous le faisons régulièrement, a eu lieu le week dernier (7 et 8 septembre) le nettoyage des fonds de Rochambeau.

Les membres de l’AARV ont répondu présent en grand nombre, sous le soleil le samedi et même sous la pluie le dimanche matin. Quelques déchets divers ont été évacués rapidement, comme vous le pouvez le voir sur les clichés ci-dessous, grâce à l’organisation mise en place depuis ces dernières années, tant au niveau des personnes (une dizaine de plongeurs chevronnés) que du matériel:
– une douzaine de parachutes de levage
– trois compresseurs de gonflage bouteilles
– une douzaine de bouteilles de plongée
– une douzaine de paniers spéciaux de nettoyage
– un bateau de travail
– un zodiac semi rigide moteur 50CV

Les fonds sous nos bateaux sont propres, à voir notamment la prolifération des grandes nacres tout près de nos chaînes.

On ne peut pas en dire autant de la zone de bateaux fantômes derrière nous! C’est un vrai dépotoir de blocs de pierre, chaînes, ferrailles ou ancres. Nous aimerions bien nous attaquer à cette zone mais il faudrait sortir les bateaux qui tiennent dessus, nous attendons des décisions des élus (ie : ancienne municipalité) dans ce sens…

Mais de ce côté-là, il y a plus d’effet d’annonces que d’actions réelles! Lors de la dernière opération de nettoyage organisée le 9 juin dernier, l’équipe de l’ancienne municipalité menée par l’adjoint au Maire chargé du Développement Durable n’a pas réussi à éliminer un bateau échoué sur la plage et a ainsi laissée une épave à moitié découpée avec sa quille qui est restée tout l’été sur la plage, horrible mais également dangereuse pour les baigneurs…

L’AARV a bien voulu sauver la face de ces amateurs en faisant le travail sans tambours ni trompettes (et sans aide), juste quelques membres pendant quelques heures… après le nettoyage des fonds. Les photos ci-dessous montrent le découpage et l’enlèvement complet de l’épave (par basculement par le haut) ainsi de quelques autres déchets et annexes de la plage. Les quilles de 500KG ont été évacuées à l’aide de parachutes par les plongeurs, afin de ne pas détruire les posidonies et feront le bonheur des ferrailleurs.

Comme quoi à chacun son métier, ce ne sont pas les grandes déclarations et les moyens qui font toujours avancer les choses, mais le « savoir »

Heureusement que comme nous avons pu le remarquer, la nouvelle équipe de la Mairie avec la responsable du développement durable en tête ne fait pas de « bla bla » mais agit.

Nous ferons notre propre enquête pour savoir qui sont les propriétaires des bateaux abandonnés dans la Rade. Si le problème perdure, nous diffuserons le nom des propriétaires et les transmettrons aux Affaires Maritimes.

Il y en a assez des incivilités, il faut agir, c’est aussi dans notre intérêt pour ne pas être assimilé à eux.

TAGS
RELATED POSTS