News

Après la taxe de mouillages, d’autres attaques contre les plaisanciers ?

By on 12 avril 2015

Suite aux attaques répétées contre notre association et contre la petite plaisance en général, notamment avec le projet de taxe de mouillages, nous nous demandons si au niveau local, tout cela ne serait pas qu’un prétexte pour nous faire partir de la zone de Rochambeau qui est la seule de la Rade à ne pas être « zone protégée » (voir cartes Natura 2000), donc pas payante si la taxe de mouillage venait à être votée dans le futur.

Les Régions ont besoin d’argent, on le comprend, mais jusqu’où va aller le curseur ? Après la taxe de mouillage sur les zones protégées, il y aura l’interdiction de mouillage pour obliger les bateaux à se mettre sur les bouées!

Il y a aussi un projet de visite annuelle des bateaux qui refait surface en douce, c’est un bon moyen pour éliminer les bateaux de plus de 20 ans qui « encombrent » les ports, afin de laisser la place aux Agences de vente de bateaux neufs et de location, ça rapporte d’avantage que les vieux et petits avec de vieux contrats, la clientèle n’est pas la même !

Il y a encore des technocrates qui pensent que le fait d’avoir un petit bateau est un signe extérieur de richesse.

On marche sur la tête. Nous espérons que chacun saura mesure garder et qu’au lieu de décider n’importe quoi sans en évaluer les conséquences auparavant, les décideurs sortiront de leur bureau pour voir la réalité sur le terrain.

Cela fait plus de 30 ans que l’anarchie règne dans la Rade, ceci principalement à cause de l’incapacité des services compétents à réaliser des projets en partenariat avec les usagers, et l’ensemble des associations.

En ce qui nous concerne nous serons vigilants.

TAGS
RELATED POSTS